Si vous lisez ces lignes il y a de fortes chances pour que vous fassiez partie du nombre croissant de cyclistes qui ont pleinement adopté le Vélo VTT à assistance Electrique et les possibilités infinies qu’il offre. Il permet en effet de profiter de la nature, tout en libérant son esprit et en s’économisant physiquement. Grâce à l’assistance électrique, il est possible d’aller toujours plus loin et de gravir des montagnes qui paraissaient jusqu’ici inaccessibles. S’il existe une multitude de modèles et de composants en matière de VTTAE, nous sommes tous d’accord sur le fait que les VTT électriques (VTTAE) ont révolutionné la discipline en l’ouvrant à un public plus large. L’offre est ainsi très étendue et il est parfois difficile de s’y retrouver. Nous faisons aujourd’hui un point sur les différents niveaux de gammes présentes sur le marché et sur ce que l’on peut en attendre.

Les VTTAE d’entrée de gamme, pour des ascensions modérées

Les VTT électriques premier prix sont généralement affichés à moins de 1 000€. Ils disposent d’un équipement sommaire mais suffisant pour les débutants qui souhaitent découvrir leurs premières sensations. L’assistance se veut beaucoup moins fluide et discrète que sur les VTTAE plus haut de gamme. En d’autres termes, c’est « tout ou rien ». Elle n’accompagne pas le pilote progressivement, mais est délivrée directement  à son maximum. Ce système est donc plutôt recommandé pour des reliefs modérés ou des sentiers sans dénivelé. Ils sont également dotés de batterie de type 24 V-8 Ah ou 36 V-9 Ah, qui montreront vite leurs limites en cas de terrain compliqué. Le moteur (aussi appelé moteur moyeu) est situé dans la roue avant ou arrière. Celui-ci est souvent décrié dans le monde du vélo à cause de son manque de couple en montée raide. Enfin, pour moins de 1000€, il ne faut pas s’attendre à un cadre en carbone, mais plutôt en aluminium de type 6061.

Les VTTAE d’entrée de gamme sont donc destinés aux VTTistes débutants ou ceux et celles qui souhaitent pousser un peu plus loin leur balade du dimanche sur les sentiers de campagne.

Les VTTAE milieu de gamme pour la polyvalence

Sur ce niveau de gamme supérieur, on commence à trouver certains modèles avec assistance progressive ou proportionnelle qui s’ajuste en fonction du cycliste grâce à des capteurs. Le moteur est généralement situé dans le pédalier et garantit un meilleur rendement. Parmi les plus fréquemment rencontrés, on notera les Bosch Performance, les Yamaha ou les Shimano STEPS. Certains modèles comme le Cujo Neo de Cannondale intègrent la batterie dans le tube diagonal, pour des finitions soignées. Mais les améliorations se situent le plus souvent au niveau des périphériques. Les guidons sont plus larges et la potence plus courte pour un confort durable lors des trails de plusieurs heures. Les cadres sont plus rigides pour une meilleure maniabilité.

Les VTTAE milieu de gamme sont probablement ceux qui sont le plus difficiles à qualifier. Le meilleur moyen de choisir son modèle reste encore de le tester dans les conditions auxquelles on le destine.

Les VTTAE haut de gamme, pour la performance

Les VTT électriques haut de gamme combinent moteur puissant et coupleux, grande autonomie et confort de pilotage. Ils sont généralement équipés de moteurs Bosh Performance CX, Brose (qui envoie pas moins de 90 Nm) ou encore TranzX. On retrouve également des batteries pouvant atteindre 700Wh comme sur le Specialized Levo, qui utilise la technologie Lithium-Ion. La géométrie du cadre répartit mieux les masses et les composants périphériques sont plus performants. On pense notamment aux fourches Rock Shox qui avalent toutes les inégalités du terrain sans broncher. De nombreux modèles haut de gamme sont vendus avec des roues 29 pouces censées mieux équilibrer le VTT tout en offrant plus de précision et une meilleure absorption des chocs. Certains s’offrent même le luxe de se doter d’une fourche Lefty.

Avec leurs moteurs, batteries et équipements haut de gamme, ces VTT électriques ne font aucun compromis et vous avez peu de chances de vous tromper.  Leurs prix dépendent plus des composants que des marques. Néanmoins, chaque modèle a ses propres spécificités et il convient de définir ses besoins en amont avant de faire son choix.

Il est possible de choisir son VTTAE directement sur Internet. Certains sites proposent de nombreuses marques réputées comme https://bikelec.fr/